Frédéric Brignano

dimanche 18 février 2007
par  Frédéric Brignano
popularité : 23%

Frédéric Brignano, marié et père d’une petite fille, est artisan staffeur.

Nous espérons que son témoignage vous encourage.

J’ai accepté Jésus Christ à l’âge de 17 ans. J’avais un ami dont les parents fréquentaient une Église évangélique à la Seyne sur mer (Var). Un jour il m’a proposé de l’accompagner à un culte un dimanche matin. Comme j’étais curieux et assez ouvert, j’ai accepté.

La première chose qui m’a touché après ce premier culte était l’amour que dégageaient les gens les uns pour les autres. Je ne connaissais pas la Bible ; j’en avais déjà entendu parler mais je ne savais pas vraiment ce qu’elle disait, jusqu’au jour où l’on m’en a offert une et l’on m’a conseillé de commencer par l’évangile de Luc.

J’ai ensuite appris à connaître Dieu petit à petit, j’ai participé au groupe de jeunes, de temps en temps aux réunions de prière. Avec mon ami, il nous arrivait d’étudier la Bible ensemble, et lors d’une étude il m’a posé une question : il m’a demandé si je croyais en Dieu et si j’avais accepté Jésus Christ ? je lui ai répondu « oui ».

Il m’a alors demandé ce que j’attendais pour passer par les eaux du baptême. Je pensais que pour cela, il fallait que je sois meilleur. En réalité j’étais dans l’erreur... Il m’a cité un verset qui raconte la conversion de Saul de Tarse, qui fut touché par la puissance de Dieu. Par la suite, il fut choisi par Dieu pour être un témoin. Ananias, un homme qui résidait à Damas, lui parlait en ces termes :

[(

[*« Pourquoi tarder, lève-toi, sois baptisé, et sois lavé de tes péchés, en invoquant le nom du Seigneur »*]
Actes des Apôtres chapitre 22 verset 16

)]

De même, moi qui avais accepté Jésus Christ comme Sauveur et Seigneur, je ne devais pas tarder à passer par les eaux du baptêmes, donc quelques temps après j’étais baptisé.

Aujourd’hui, il m’arrive de me demander comment je faisais pour vivre sans Dieu. Je vis une relation personnelle avec Dieu, j’essaie de lui accorder toute ma confiance et je peux dire que Dieu est un Dieu vivant qui me conduit, me fortifie dans mes faiblesses, m’encourage dans mes problèmes. Il me parle à travers sa parole, la Bible, il me bénit et me comble de joie.


Brèves

19 août 2010 - Témoignage de Krim Lahsinat

Nous vous recommandons la lecture du livre témoignage du pasteur Krim Lahsinat, actuellement (...)