Gabrielle Bianco

lundi 11 décembre 2006
popularité : 28%

Ce témoignage, recueilli par téléphone, est celui de Gabrielle Bianco. Gabrielle et son mari occupent la charge pastorale de l’Église Evangélique de Marolles sur Seine (77).

Nous souhaitons que son témoignage vous encourage.

Gabrielle Bianco
Le témoignage audio de Gabrielle Bianco

Aussi loin que je puisse me souvenir, c’est à la préadolescence que je me suis posé les questions existentielles de la vie, à savoir « Pourquoi est-ce que je suis sur la terre ? » ou « Est-ce que tout est permis ? Quelles sont les limites à ne pas franchir ? » Je me demandais jusqu’où je pouvais aller en faisant le mal, car après tout, personne ne nous voit faire ; tout est possible alors tout peut se faire. J’étais déjà consciente que l’homme pouvait faire le mal sans en être inquiété et qu’il n’y avait pas de justice possible.

J’ai aussi pris conscience que j’avais besoin d’un Sauveur, de quelqu’un qui avait ce pouvoir de me changer. Mes parents m’ont toujours inculqué les vraies valeurs de la vie : l’existence de Dieu, le respect du prochain. Un jour nous avons fait la connaissance d’une famille évangélique. Nous étions alors dans la région parisienne. Cette famille n’a pas tardé à nous inviter à l’Église avec toutes les activités que l’église pouvait proposer. J’ai été, là, très surprise de voir des hommes et des femmes vivant leur amour pour Dieu.

Là j’ai vraiment réalisé que Dieu m’appelait à lui, que la décision seule m’appartenait. Un dimanche, lors du culte, le pasteur a fait un appel en demandant à tous ceux qui désiraient voir leur vie changer de s’approcher en acceptant Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur personnel dans leur vie. Ne pouvant plus résister, j’ai fait l’acte volontaire de m’avancer publiquement et de dire un grand « oui » à Dieu.

À l’âge de 16 ans, lors d’un appel, je me suis là aussi avancée, mais cette fois pour être au service de Dieu dans n’importe quel domaine au sein de mon église locale. Cela aussi je l’ai fait publiquement. C’est à l’âge de 18 ans, bien entendu avec l’aval du pasteur et des anciens, que je commençai mes études à l’institut biblique. Une fois mes trois années terminées, je prenais une part active dans mon Église locale en tant qu’assistante de paroisse où j’ai dû rester à peu près 18 ans.

J’ai connu Nicolas [1] à l’église de Moissy-Cramayel, en Seine-et-Marne, où nous nous sommes mariés. Aujourd’hui nous avons un ministère pastoral à l’Église de Marolles-sur-Seine depuis septembre 1999. Nous faisons confiance au Seigneur, qui nous guide et nous montrera pas à pas sa direction.


[1Nicolas est le mari de Gabrielle


Brèves

19 août 2010 - Témoignage de Krim Lahsinat

Nous vous recommandons la lecture du livre témoignage du pasteur Krim Lahsinat, actuellement (...)