Ésaïe 65

jeudi 30 novembre 2006
popularité : 23%

651 Je me suis laissé consulter Par ceux qui ne demandaient rien,
Je me suis laissé trouver
Par ceux qui ne me cherchaient pas ;
J’ai dit : Me voici, me voici !
A une nation qui ne s’appelait pas de mon nom.
2 J’ai tendu mes mains tout le jour vers un peuple rétif Qui marche dans une voie mauvaise
Au gré de ses pensées,
3 Vers un peuple qui ne cesse de m’irriter en face, Sacrifiant dans les jardins,
Et brûlant de l’encens sur les briques ;
4 Qui habite dans des tombeaux Et passe la nuit dans les cavernes,
Qui mange de la viande de porc
Et qui a dans ses récipients des mets impropres ;
5 Qui dit : Retire-toi, Ne m’approche pas,
Car je te sanctifierais...
Tout cela c’est une fumée dans mes narines,
Un feu qui brûle tout le jour.
6 Voici ce qui est inscrit devant moi : Loin de me taire, je réglerai,
Oui, je réglerai leur compte,
7 Celui de vos fautes, dit l’Éternel, Et des fautes de vos pères
Qui ont brûlé de l’encens sur les montagnes
Et qui m’ont déshonoré sur les collines ;
Je réglerai à pleine mesure
Le compte de leurs actions passées.
8 Ainsi parle l’Éternel : Quand il se trouve du jus dans une grappe,
On dit : Ne la détruis pas,
Car il y a là une bénédiction !
J’agirai de même, à cause de mes serviteurs,
Afin de ne pas détruire l’ensemble.
9 Je ferai sortir de Jacob une descendance Et de Juda le possesseur de mes montagnes ;
Mes élus les posséderont,
Et mes serviteurs y demeureront.
10 Le Sarôn servira de pâturage au petit bétail, Et la vallée d’Akor servira de gîte au gros bétail,
Pour mon peuple qui m’aura cherché.
11 Mais vous, qui abandonnez l’Éternel, Qui oubliez ma montagne sainte,
Qui dressez une table pour Gad
Et remplissez une coupe pour Meni,
12 Je vous mène à l’épée, Et vous fléchirez tous le genou pour être égorgés ;
Car j’ai appelé,
Et vous n’avez pas répondu,
J’ai parlé,
Et vous n’avez pas écouté ;
Mais vous avez fait ce qui est mal à mes yeux
Et vous avez choisi ce qui me déplaît.
13 C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Voici que mes serviteurs mangeront,
Mais vous aurez faim ;
Voici que mes serviteurs boiront,
Mais vous aurez soif ;
Voici que mes serviteurs se réjouiront,
Mais vous serez honteux ;
14 Voici que mes serviteurs triompheront Dans la joie de (leur) cœur,
Mais vous, vous crierez
Dans la douleur de votre cœur
Et vous vous lamenterez,
L’esprit abattu.
15 Vous laisserez votre nom en imprécation à mes élus : Que le Seigneur, l’Éternel te fasse mourir !
Mais à ses serviteurs il attribuera un autre nom.
16 Celui qui voudra être béni dans le pays Voudra l’être par le Dieu de vérité,
Et celui qui prêtera serment dans le pays
Prêtera serment par le Dieu de fidélité ;
Car les détresses passées seront oubliées,
Elles seront cachées à mes yeux.
17 Car je crée de nouveaux cieux Et une nouvelle terre ;
On ne se rappellera plus les événements du début
Ils ne remonteront plus à la pensée.
18 Réjouissez-vous plutôt Et soyez à toujours dans l’allégresse,
A cause de ce que je crée ;
Car je crée Jérusalem pour l’allégresse
Et son peuple pour la joie.
19 Je ferai de Jérusalem mon allégresse Et de mon peuple ma joie ;
On n’y entendra plus
Le bruit des pleurs et le bruit des cris.
20 Il n’y aura plus là De nourrisson vivant quelques jours seulement,
Ni de vieillard qui n’accomplisse pas ses jours ;
Car le plus jeune mourra à cent ans,
Et le pécheur âgé de cent ans sera (considéré comme) maudit.
21 Ils bâtiront des maisons Et les habiteront ;
Ils planteront des vergers
Et en mangeront le fruit.
22 Ils ne bâtiront pas des maisons Pour qu’un autre (les) habite,
Ils ne planteront pas
Pour la nourriture d’un autre ;
Car les jours de mon peuple seront comme les jours des arbres,
Et mes élus jouiront de l’œuvre de leurs mains.
23 Ils ne peineront pas en vain Et n’auront pas des enfants pour l’épouvante.
Car ils formeront la descendance des bénis de l’Éternel,
Et leur progéniture sera avec eux.
24 Et alors, avant qu’ils m’invoquent, Moi je répondrai ;
Ils parleront encore,
Que moi j’exaucerai.
25 Le loup et l’agneau auront un même pâturage, Le lion, comme le bœuf, mangera de la paille,
Et le serpent aura la poussière pour nourriture.
Il ne se fera ni tort ni dommage
Sur toute ma montagne sainte,
Dit l’Éternel.

Es 65 (Bible de la Colombe)


Brèves

29 juin 2008 - Des ouvrages de qualité pour mieux connaître la Bible

Daniel Racine, chargé de cours d’archéologie à l’Institut Biblique Baptiste de Mantes-Limay, est (...)