Esaïe 5

mardi 28 novembre 2006
popularité : 32%


51 Or donc, je chanterai à mon ami Le chant de mon bien-aimé sur sa vigne.
Mon ami avait une vigne
Sur un coteau fertile.
2 Il la défonça, ôta les pierres Et y planta un cépage délicieux,
Il bâtit une tour au milieu d’elle,
Il y creusa aussi une cuve.
Puis il espéra qu’elle produirait des raisins,
Mais elle a produit des fruits infects !
3 Or donc, maintenant habitant de Jérusalem et homme de Juda, Soyez juges entre moi et ma vigne !
4 Qu’y avait-il encore à faire à ma vigne Que je n’aie pas fait pour elle ?
Pourquoi, quand j’ai espéré
Qu’elle produirait des raisins,
A-t-elle produit des fruits infects ?
5 Or donc, je vous ferai maintenant connaître Ce que je vais faire à ma vigne.
J’en arracherai la haie,
Pour qu’elle soit broutée ;
Je ferai des brèches dans sa clôture,
Pour qu’elle soit foulée aux pieds.
6 Je la réduirai en ruine ; Elle ne sera plus taillée, ni cultivée ;
Les ronces et les épines y croîtront ;
Et je donnerai mes ordres aux nuées,
Afin qu’elles ne laissent plus tomber la pluie sur elle.
7 Or, la vigne de l’Éternel des armées, C’est la maison d’Israël,
Et les hommes de Juda,
C’est le plant qu’il chérissait.
Il avait espéré la droiture,
Et voici la forfaiture ! la justice,
Et voici le cri du vice !
8 Malheur à ceux qui ajoutent maison à maison Et qui joignent champ à champ,
Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’espace.
Il n’y a de demeure que pour vous seuls au milieu du pays !
9 Voici ce que m’a révélé l’Éternel des armées : Certainement, ces maisons nombreuses seront dévastées,
Ces grandes et belles (maisons) n’auront plus d’habitants.
10 Même dix arpents de vigne ne produiront qu’un bath, Et un homer de semence ne produira qu’un épha.
11 Malheur à ceux qui se lèvent de bon matin Pour rechercher des liqueurs fortes,
A ceux qui traînent dans la nuit échauffés par le vin !
12 La harpe et le luth, le tambourin, la flûte Et le vin (animent) leurs festins ;
Mais ils n’aperçoivent pas l’action de l’Éternel,
Ils ne voient pas l’œuvre de ses mains.
13 C’est pourquoi mon peuple sera déporté Faute de connaissance,
Sa noblesse mourra de faim,
Et sa populace sera desséchée par la soif.
14 C’est pourquoi le séjour des morts élargit son gosier, Ouvre sa gueule outre mesure ;
Alors descendent l’élite et la populace (de la ville),
Son tumulte et celui qui s’y amuse.
15 L’être humain est courbé, L’homme est abaissé,
Et les regards des hautains seront abaissés.
16 L’Éternel des armées est élevé par le droit, Et le Dieu saint est sanctifié par la justice.
17 Des brebis paîtront comme sur leur pâturage, Et des étrangers dévoreront
Les possessions ruinées des riches.
18 Malheur à ceux qui tirent le mal avec les cordes du vice Et le péché comme avec les traits d’un chariot,
19 Et qui disent : Qu’il hâte, Qu’il accélère son œuvre,
Afin que nous (la) voyions !
Que le projet du Saint d’Israël
S’approche et s’exécute,
Afin que nous (le) connaissions !
20 Malheur à ceux qui appellent le mal bien Et le bien mal,
Qui changent les ténèbres en lumière
Et la lumière en ténèbres,
Qui changent l’amertume en douceur
Et la douceur en amertume !
21 Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux Et qui se considèrent intelligents !
22 Malheur à ceux qui sont des héros pour boire du vin, Aux champions de la préparation des liqueurs fortes ;
23 Ils justifient le coupable pour un présent Et retirent au juste son (droit à la) justice !
24 C’est pourquoi, comme une langue de feu dévore le chaume Et comme le foin livré à la flamme se consume,
Ainsi leur racine sera comme de la pourriture,
Et leur fleur se dissipera comme de la poussière ;
Car ils ont rejeté la loi de l’Éternel des armées
Et méprisé la parole du Saint d’Israël.
25 C’est pourquoi la colère de l’Éternel s’enflamme contre son peuple, Il étend sa main sur lui et il le frappe ;
Les montagnes s’ébranlent,
Et les cadavres sont comme des balayures au milieu des rues.
Malgré tout cela, sa colère ne se retire pas,
Et sa main est encore étendue.
26 Il élève une bannière pour les peuples lointains Et il en siffle un des extrémités de la terre :
Et voici qu’il arrive avec promptitude et légèreté.
27 Chez lui, nul n’est fatigué, nul ne trébuche, Il ne sommeille, ni ne dort ;
Aucun n’a la ceinture de ses reins détachée,
Ni la courroie de ses sandales rompue.
28 Ses flèches sont aiguisées Et tous ses arcs bandés ;
Les sabots de ses chevaux font penser à de la pierre
Et les roues (de ses chars) à un tourbillon.
29 Son rugissement est comme celui d’une lionne ; Il rugit comme des lionceaux, il gronde,
Il saisit sa proie, il l’emporte,
Et personne (ne vient la) délivrer.
30 En ce jour, il y aura sur lui un grondement Comme le grondement de la mer ;
On regardera le pays :
Voici les ténèbres, l’angoisse,
Et la lumière est enténébrée par des orages.

Es 5 (Bible de la Colombe)


Navigation

Mots-clés de l'article

Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Brèves

29 juin 2008 - Des ouvrages de qualité pour mieux connaître la Bible

Daniel Racine, chargé de cours d’archéologie à l’Institut Biblique Baptiste de Mantes-Limay, est (...)