Michel DIEMER

samedi 4 mars 2006
popularité : 13%

Témoignage de Michel DIEMER 24-02-2005

Je suis né en 1979 à Strasbourg. J’ai été élevé dans une famille protestante luthérienne. Mon père s’est fait un point d’honneur de me transmettre la foi, que l’église m’a enseignée jusqu’à 14 ans. Ce qui m’a permis de demander à Dieu de me pardonner mes péchés passés, présents, futurs. Durant ma 19ème année, Dieu m’a dirigé vers les GBU (Groupes Bibliques Universitaires) en France puis en Angleterre où je suis parti afin de poursuivre des études d’informatique. Là-bas, à 20 ans, vivant dans la solitude, je me suis rapproché de Dieu en lisant la Bible. Je m’étais toujours considéré chrétien, ce qui fut à l’origine d’une grande difficulté pour comprendre ce qu’était le salut en Christ. Le Psaume 23, Romains 8:28, Ephésiens 2:8, le Psaume 91 étaient quelques-uns des passages-clé de mon coeur. J’ai eu des doutes au sujet de mon salut jusqu’en début 2001, qui ont été balayés par Romains 8:38-39 et 1 Pierre 2:9.

En février 2002, étant de retour en France, j’ai trouvé un bon emploi dans l’informatique, des amis ayant prié Dieu à ce sujet. Je me suis aussi engagé dans une église de maison. J’ai reçu le baptême d’adulte en juillet 2004 lors d’un séminaire, par obéissance au Seigneur. Peu après, en août, j’ai rencontré Jean Bailleux, pasteur à Gomery en Belgique, lors d’un camp de jeunes. Depuis longtemps j’avais l’impression d’être tiède selon Apocalypse 3 : 14-22. Dieu travaillait mon cœur. A partir de Pâques 2005, suite à un jeûne, dans la prière j’ai renoncé à moi-même et me suis engagé à servir Dieu. J’ai alors vécu de très bons moments avec le Seigneur (Hébreux 10:19-22, Psaume 111), mais j’étais aussi déséquilibré. Jean Bailleux, ayant vu mon désir de servir Dieu et mon besoin de nourriture spirituelle, m’a conseillé d’aller à l’Institut Biblique d’Algrange. Grâce à plusieurs encouragements du Seigneur, dont Philippiens 2 : 1-11 et l’histoire du jeune homme riche avec 1 Timothée 6 : 10, j’ai quitté mon emploi et je me suis inscrit. C’était une très bonne décision. Peu après, j’ai pris cette promesse à coeur : "Des ruisseaux jailliront dans la solitude" (Ésaïe 35:6).


Brèves

19 août 2010 - Témoignage de Krim Lahsinat

Nous vous recommandons la lecture du livre témoignage du pasteur Krim Lahsinat, actuellement (...)