Ezéchiel 21

mardi 12 décembre 2006
popularité : 22%

Ezéchiel chapitre 21

  1. La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots :
  2. Fils de l’homme, tourne ta face vers le midi, Et parle contre le midi ! Prophétise contre la forêt des champs du midi !
  3. Tu diras à la forêt du midi : Écoute la parole de l’Éternel ! Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Je vais allumer un feu au dedans de toi, Et il dévorera tout arbre vert et tout arbre sec ; La flamme ardente ne s’éteindra point, Et tout visage en sera brûlé, Du midi au septentrion.
  4. Et toute chair verra Que moi, l’Éternel, je l’ai allumé. Il ne s’éteindra point.
  5. Je dis : Ah ! Seigneur Éternel ! Ils disent de moi : N’est-ce pas un faiseur de paraboles ?
  6. Et la parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots :
  7. Fils de l’homme, tourne ta face vers Jérusalem, Et parle contre les lieux saints ! Prophétise contre le pays d’Israël !
  8. Tu diras au pays d’Israël : Ainsi parle l’Éternel : Voici, j’en veux à toi, Je tirerai mon épée de son fourreau, Et j’exterminerai du milieu de toi le juste et le méchant.
  9. Parce que je veux exterminer du milieu de toi le juste et le méchant, Mon épée sortira de son fourreau, Pour frapper toute chair, Du midi au septentrion.
  10. Et toute chair saura Que moi, l’Éternel, j’ai tiré mon épée de son fourreau. Elle n’y rentrera plus.
  11. Et toi, fils de l’homme, gémis ! Les reins brisés et l’amertume dans l’âme, Gémis sous leurs regards !
  12. Et s’ils te disent : Pourquoi gémis-tu ? Tu répondras : Parce qu’il arrive une nouvelle... Tous les coeurs s’alarmeront, Toutes les mains deviendront faibles, Tous les esprits seront abattus, Tous les genoux se fondront en eau... Voici, elle arrive, elle est là ! Dit le Seigneur, l’Éternel.
  13. La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots :
  14. Fils de l’homme, prophétise, et dis : Ainsi parle l’Éternel. Dis : L’épée ! l’épée ! Elle est aiguisée, elle est polie.
  15. C’est pour massacrer qu’elle est aiguisée, C’est pour étinceler qu’elle est polie... Nous réjouirons-nous ? Le sceptre de mon fils méprise tout bois...
  16. On l’a donnée à polir, Pour que la main la saisisse ; Elle est aiguisée, l’épée, elle est polie, Pour armer la main de celui qui massacre.
  17. Crie et gémis, fils de l’homme ! Car elle est tirée contre mon peuple, Contre tous les princes d’Israël ; Ils sont livrés à l’épée avec mon peuple. Frappe donc sur ta cuisse !
  18. Oui, l’épreuve sera faite ; Et que sera-ce, si ce sceptre qui méprise tout est anéanti ? Dit le Seigneur, l’Éternel.
  19. Et toi, fils de l’homme, prophétise, Et frappe des mains ! Et que les coups de l’épée soient doublés, soient triplés ! C’est l’épée du carnage, l’épée du grand carnage, L’épée qui doit les poursuivre.
  20. Pour jeter l’effroi dans les coeurs, Pour multiplier les victimes, A toutes leurs portes je les menacerai de l’épée. Ah ! elle est faite pour étinceler, Elle est aiguisée pour massacrer.
  21. Rassemble tes forces, tourne-toi à droite ! Place-toi, tourne-toi à gauche ! Dirige de tous côtés ton tranchant !
  22. Et moi aussi, je frapperai des mains, Et j’assouvirai ma fureur. C’est moi, l’Éternel, qui parle.
  23. La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots :
  24. Fils de l’homme, trace deux chemins pour servir de passage à l’épée du roi de Babylone ; tous les deux doivent sortir du même pays ; marque un signe, marque-le à l’entrée du chemin qui conduit à une ville.
  25. Tu traceras l’un des chemins pour que l’épée arrive à Rabbath, ville des enfants d’Ammon, et l’autre pour qu’elle arrive en Juda, à Jérusalem, ville fortifiée.
  26. Car le roi de Babylone se tient au carrefour, à l’entrée des deux chemins, pour tirer des présages ; il secoue les flèches, il interroge les théraphim, il examine le foie.
  27. Le sort, qui est dans sa droite, désigne Jérusalem, où l’on devra dresser des béliers, commander le carnage, et pousser des cris de guerre ; on dressera des béliers contre les portes, on élèvera des terrasses, on formera des retranchements.
  28. Ils ne voient là que de vaines divinations, eux qui ont fait des serments. Mais lui, il se souvient de leur iniquité, en sorte qu’ils seront pris.
  29. C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Parce que vous rappelez le souvenir de votre iniquité, en mettant à nu vos transgressions, en manifestant vos péchés dans toutes vos actions ; parce que vous en rappelez le souvenir, vous serez saisis par sa main.
  30. Et toi, profane, méchant, prince d’Israël, dont le jour arrive au temps où l’iniquité est à son terme !
  31. Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : La tiare sera ôtée, le diadème sera enlevé. Les choses vont changer. Ce qui est abaissé sera élevé, et ce qui est élevé sera abaissé.
  32. J’en ferai une ruine, une ruine, une ruine. Mais cela n’aura lieu qu’à la venue de celui à qui appartient le jugement et à qui je le remettrai.
  33. Et toi, fils de l’homme, prophétise, et dis : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel, sur les enfants d’Ammon et sur leur opprobre. Dis : L’épée, l’épée est tirée, elle est polie, pour massacrer, pour dévorer, pour étinceler !
  34. Au milieu de tes visions vaines et de tes oracles menteurs, elle te fera tomber parmi les cadavres des méchants, dont le jour arrive au temps où l’iniquité est à son terme.
  35. Remets ton épée dans le fourreau. Je te jugerai dans le lieu où tu as été créé, dans le pays de ta naissance.
  36. Je répandrai sur toi ma colère, je soufflerai contre toi avec le feu de ma fureur, et je te livrerai entre les mains d’hommes qui dévorent, qui ne travaillent qu’à détruire.
  37. Tu seras consumé par le feu ; ton sang coulera au milieu du pays ; on ne se souviendra plus de toi. Car moi, l’Éternel, j’ai parlé.

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Brèves

29 juin 2008 - Des ouvrages de qualité pour mieux connaître la Bible

Daniel Racine, chargé de cours d’archéologie à l’Institut Biblique Baptiste de Mantes-Limay, est (...)