Esaïe 66

jeudi 30 novembre 2006
popularité : 13%


661 Ainsi parle l’Éternel : Le ciel est mon trône
Et la terre mon marchepied.
Quelle maison pourriez-vous me bâtir,
Et quel lieu serait celui de mon repos ?
2 Toutes ces choses, ma main les a faites, Et elles sont toutes venues alors à l’existence,
— Oracle de l’Éternel.
Voici sur qui je porterai mes regards :
Sur le malheureux qui a l’esprit abattu,
Qui tremble à ma parole.
3 Celui qui immole un bœuf Frappe un homme,
Celui qui sacrifie un agneau
Rompt la nuque à un chien,
Celui qui présente une offrande
(Répand) du sang de porc,
Celui qui fait un mémorial d’encens
Adore des idoles ;
Tous ceux-là se complaisent dans leurs voies,
Et leur âme trouve du plaisir dans leurs abominations.
4 Moi aussi, je me complairai dans leur infortune Et je ferai venir sur eux (ce qui cause) leur effroi,
Parce que j’ai appelé,
Et que personne n’a répondu,
Parce que j’ai parlé,
Et qu’ils n’ont pas écouté ;
Mais ils ont fait ce qui est mal à mes yeux,
Et ils se sont complus dans ce qui me déplaît.
5 Écoutez la parole de l’Éternel, Vous qui tremblez à sa parole.
Voici ce que disent vos frères,
Qui vous haïssent et vous repoussent
A cause de mon nom :
Que l’Éternel montre sa gloire,
Et que nous voyions votre joie !
Mais ce sont eux qui seront dans la honte.
6 Une voix éclatante (sort) de la ville, Une voix (sort) du temple.
C’est la voix de l’Éternel,
Qui paie à ses ennemis leur salaire.
7 Avant d’être en travail, Elle a accouché ;
Avant que les douleurs lui viennent,
Elle a donné le jour à un fils.
8 Qui a jamais entendu rien de tel ? Qui a jamais vu rien de semblable ?
Un pays peut-il naître en un jour ?
Une nation est-elle enfantée d’un seul coup ?
A peine en travail, Sion a enfanté ses fils !
9 Est-ce moi qui ouvrirais (le sein maternel), Pour ne pas laisser enfanter ?
Dit l’Éternel ;
Moi qui fais enfanter,
Empêcherais-je (de naître) ?
Dit ton Dieu.
10 Réjouissez-vous avec Jérusalem, Faites d’elle le sujet de votre allégresse,
Vous tous qui l’aimez ;
Tressaillez de joie avec elle,
Vous tous qui menez deuil sur elle,
11 Afin que vous soyez allaités et rassasiés Par son sein qui console,
Afin que vous savouriez avec délices
La surabondance de sa gloire.
12 Car ainsi parle l’Éternel : Voici que je dirigerai vers elle la paix comme un fleuve,
Et la gloire des nations comme un torrent débordé,
Et vous serez allaités ;
Vous serez portés sur les bras
Et caressés sur les genoux.
13 Comme un homme que sa mère console, Ainsi moi je vous consolerai ;
Vous serez consolés à Jérusalem.
14 Vous le verrez, et votre cœur sera dans la joie, Et vos os reprendront de la vigueur comme l’herbe ;
La main de l’Éternel se fera connaître à ses serviteurs,
Et sa fureur à ses ennemis.
15 Car voici l’Éternel ! Il arrive dans le feu,
Et ses chars sont comme un tourbillon,
Pour satisfaire sa colère avec ardeur
Et ses menaces avec des flammes de feu.
16 C’est par le feu que l’Éternel exerce ses jugements, C’est par son épée (qu’il châtie) toute chair ;
Nombreuses sont les victimes de l’Éternel.
17 Ceux qui se sanctifient et se purifient Pour aller dans les jardins,
Au milieu (desquels ils vont l’un) après l’autre,
Qui mangent de la viande de porc,
Des choses abominables, des souris,
Tous ceux-là périront,
— Oracle de l’Éternel.
18 Moi je (connais) leurs œuvres et leurs pensées. (Le temps) est venu de rassembler toutes les nations
Et toutes les langues ;
Elles viendront et verront ma gloire.
19 Je mettrai un signe parmi elles Et j’enverrai de leurs rescapés vers les nations,
A Tarsis, à Poul et à Loud
— Les tireurs à l’arc —,
A Toubal et à Yavân,
Aux îles lointaines
Qui jamais n’ont entendu parler de moi
Et qui n’ont pas vu ma gloire ;
Et ils annonceront ma gloire parmi les nations.
20 Ils amèneront tous vos frères Du milieu de toutes les nations
En offrande à l’Éternel,
Sur des chevaux, des chars
Et des chariots couverts,
Sur des mulets et des dromadaires,
A ma montagne sainte,
A Jérusalem, dit l’Éternel,
Comme les fils d’Israël apportent leur offrande,
Dans un vase pur,
A la maison de l’Éternel.
21 Et je prendrai aussi parmi eux Des sacrificateurs, des Lévites,
Dit l’Éternel.
22 En effet, comme les nouveaux cieux Et la nouvelle terre que je fais
Subsisteront devant moi,
— Oracle de l’Éternel —
Ainsi subsisteront votre descendance et votre nom.
23 De nouvelle lune en nouvelle lune, Et de sabbat en sabbat
Toute chair viendra se prosterner
Devant moi, dit l’Éternel.
24 Et quand on sortira, on verra Les cadavres des hommes criminels à mon égard ;
Car leur ver ne mourra pas,
Et leur feu ne s’éteindra pas ;
Et ils seront pour toute chair un objet d’horreur.

Es 66 (Bible de la Colombe)


Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Brèves

29 juin 2008 - Des ouvrages de qualité pour mieux connaître la Bible

Daniel Racine, chargé de cours d’archéologie à l’Institut Biblique Baptiste de Mantes-Limay, est (...)