Esaïe 14

mercredi 29 novembre 2006
popularité : 21%


141 Car l’Éternel aura compassion de Jacob, Il choisira encore Israël
Et il les rétablira sur leur sol ;
Les étrangers se joindront à eux
Et ils s’uniront à la maison de Jacob.
2 Les peuples les prendront et les conduiront vers leur pays, Et la maison d’Israël les recevra en héritage sur le sol de l’Éternel,
Comme serviteurs et comme servantes.
Ils retiendront captifs ceux qui les avaient faits captifs
Et ils subjugueront leurs oppresseurs.
3 Alors, le jour où l’Éternel t’aura donné du repos, Après tes fatigues et tes agitations,
Et après le dur esclavage qui te fut imposé,
4 Alors tu prononceras cette sentence contre le roi de Babylone Et tu diras :
Quoi donc, l’oppresseur n’est plus !
La tyrannie a cessé !
5 L’Éternel a brisé la massue des méchants, Le bâton des dominateurs.
6 Celui qui dans son courroux frappait les peuples Par des coups sans relâche,
Celui qui dans sa colère subjugait les nations
Est poursuivi sans ménagement.
7 Tout le pays jouit du repos et du calme ; On éclate en chants d’allégresse.
8 Les cyprès même, les cèdres du Liban se réjouissent à ton sujet : Depuis que tu es tombé,
Le bûcheron ne monte plus contre nous.
9 Le séjour des morts s’émeut jusque dans ses profondeurs Pour t’accueillir à ton arrivée ;
Il réveille pour toi les défunts,
Tous les guides de la terre,
Il fait lever de leurs trônes tous les rois des nations.
10 Tous prennent la parole pour te dire : Toi aussi, tu es sans force comme nous,
Tu es devenu semblable à nous !
11 Ta fierté a été précipitée dans le séjour des morts Avec le son de tes luths ;
Sous toi s’étend (une couche de) vermine,
Et les vers sont ta couverture.
12 Quoi donc ! tu es tombé du ciel, (Astre) brillant, fils de l’aurore !
Tu es abattu à terre,
Toi, le dompteur des nations !
13 Tu disais en ton cœur : Je monterai au ciel, J’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu,
Je siégerai sur la montagne de la Rencontre (des dieux)
Au plus profond du nord ;
14 Je monterai sur le sommet des nues, Je serai semblable au Très-Haut.
15 Mais tu as été précipité dans le séjour des morts Au plus profond d’une fosse.
16 Ceux qui te voient fixent sur toi (leurs regards), Ils te considèrent attentivement :
Est-ce là cet homme qui faisait trembler la terre,
Qui ébranlait les royaumes,
17 Qui réduisait le monde en désert, Qui ravageait ses villes
Et ne relâchait pas ses prisonniers ?
18 Tous les rois des nations, oui, tous, Sont couchés avec honneur, chacun dans sa maison.
19 Mais toi, tu as été jeté loin de ton sépulcre Comme un rameau horrible,
Comme une dépouille de (gens) tués à coups d’épée
Et précipités sur les pierres d’une fosse,
Comme un cadavre piétiné.
20 Tu n’es pas réuni à eux dans le sépulcre, Car tu as détruit ton pays,
Tu as tué ton peuple :
On ne mentionnera plus jamais la race des méchants.
21 Préparez le massacre des fils A cause de la faute de leurs pères !
Qu’ils ne se relèvent pas pour conquérir la terre
Et remplir le monde d’hostilités.
22 Je me lèverai contre eux, — Oracle de l’Éternel des armées — ;
Je retrancherai le nom et le reste de Babylone,
Ses descendants et sa postérité,
— Oracle de l’Éternel.
23 J’en ferai le domaine du hérisson et un marécage, Et je la balaierai avec le balai de la destruction,
— Oracle de l’Éternel des armées.
24 L’Éternel des armées (l’) a juré, en disant : Oui, il en sera comme j’en ai l’intention,
Il arrivera ce que j’ai résolu :
25 Je briserai l’Assyrien dans mon pays, Je le piétinerai sur mes montagnes ;
Son joug leur sera ôté,
Et son fardeau sera ôté de leurs épaules.
26 Voilà la résolution prise contre toute la terre, Voilà la main étendue sur toutes les nations.
27 L’Éternel des armées a pris cette résolution : qui l’annulera ? Sa main est étendue : qui la détournera ?
28 L’année de la mort du roi Ahaz, il y eut cette menace !
29 Ne te réjouis pas, Philistie tout entière, De ce que le bâton qui te frappait est brisé !
Car de la racine du serpent sortira un aspic,
Et son rejeton sera un dragon volant.
30 Alors les premiers-nés des indigents (pourront) paître, Et les pauvres trouver leur gîte en sécurité ;
Mais je ferai mourir ta racine par la faim,
Et ce qui restera de toi sera tué.
31 Porte, lamente-toi ! Ville, pousse des cris !
Défaille, Philistie tout entière.
Car du nord vient une fumée,
Et nul ne s’écarte des rangs (de l’ennemi) .
32 Que répondra-t-on aux messagers de (cette) nation ? — Que l’Éternel a fondé Sion,
Et que les malheureux de son peuple y trouvent un refuge.

Es 14 (Bible de la Colombe)


Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Brèves

29 juin 2008 - Des ouvrages de qualité pour mieux connaître la Bible

Daniel Racine, chargé de cours d’archéologie à l’Institut Biblique Baptiste de Mantes-Limay, est (...)